Bien se protéger lorsqu’on est enceinte


Attendre un ou plusieurs enfants, c’est beaucoup de joie que l’on a envie de partager. Préparer l’arrivée d’un nouveau-né, c’est aussi de nombreuses responsabilités à venir, un engagement pour la vie vis-à-vis du ou des futurs enfants, des priorités à établir ou à revoir, des décisions à prendre assez rapidement pour certaines, un éventuel ré-aménagement de son habitation voire un déménagement… Le bouleversement n’est pas qu’hormonal, il est à 360 degrés pour reprendre une expression à la mode !

Dans un foyer qui s’apprête à accueillir l’arrivée d’un enfant, passé le bonheur de l’annonce, les futurs parents doivent décider sans tarder et quasiment en même temps de deux choses essentielles : l’endroit où la femme enceinte souhaite accoucher pour s’inscrire dans la maternité désirée (les places sont comptées et parfois, même 8 mois à l’avance, elles sont déjà toutes réservées selon la popularité de la maternité choisie) et le mode de garde qu’ils désirent afin de déposer un dossier de demande de place en crèche collective.

Nombre de naissance en 2019

L’an dernier, 753 000 nouveau-nés ont vu le jour en France selon l’Insee. Sur ces 753 000 naissances, 1,70 % sont des jumeaux. Même si le chiffre des naissances baisse depuis plusieurs années, le pourcentage de grossesse gémellaire lui reste constant à 1,7.

Attendre des jumeaux

Être enceinte jumeaux nécessite de penser les solutions différemment pour l’arrivée des futurs enfants surtout en termes d’espace au domicile parental, de mode de garde et d’équipement de puériculture : tout doit être pensé en double avant de prendre une décision.

Selon le rapport de l’Observatoire Nationale de la Petite Enfance (ONPE) publié en 2018 sur la base des chiffres constatés en 2017, il y avait 437 600 places en crèche pour des enfants de 3 mois à 3 ans dans des structures publics et privées dont seulement 145 000 se libèrent chaque année. Pour compléter ce besoin d’accueil du jeune enfant, 305 000 assistantes maternelles étaient employées directement par des parents.

Le choix du mode de garde peut s’avérer plus aigu lorsqu’il s’agit d’une grossesse gémellaire : il n’est déjà pas évident de trouver une place en crèche, alors lorsqu’il en fait deux à la même date d’entrée dans la même tranche d’âge ou quand il faut trouver une assistante maternelle qui peut accueillir deux enfants en bas-âge en même temps, cela peut compliquer les recherches.

Quels conseils donner à une femme enceinte de jumeaux ?

Après l’inscription à la maternité et le choix du mode de garde, la femme enceinte de jumeaux doit être attentive à sa couverture santé : les garanties qu’elle avait choisies peuvent être différentes des celles dont elle va bientôt avoir besoin. Si elle est salariée, il faut qu’elle vérifie -ainsi que son conjoint- quelles sont les prestations couvertes par la ou les mutuelles d’entreprise pour décider éventuellement de souscrire à une assurance santé complémentaire qui complèterait ainsi les garanties qui leur semblent nécessaires. Une prime de naissance peut exister également dans le contrat de la mutuelle. Selon la taille de l’entreprise et selon les accords qui existent, les futurs parents peuvent prétendre à une prime de naissance.

Les futurs parents peuvent aussi contacter la Caisse d’Allocations Familiales de leur secteur pour vérifier les différentes aides accordées : congé de maternité plus long, prime à la naissance, prime de déménagement, prêt à l’équipement, prestation d’accueil du jeune enfant, etc.

En termes de santé et de bien-être, la future maman doit faire attention à elle : attendre des jumeaux peut engendrer de la fatigue plus tôt que lors d’une grossesse unique. Il arrive souvent que la femme enceinte de jumeaux doive être arrêter avant le congé de maternité ou même que le congé pathologique.

Pour les futurs et jeunes parents de jumeaux qui se posent des questions, il existe plusieurs associations spécialisées dont ils peuvent prendre l’attache pour bénéficier de conseils et qui souvent offrent aussi des bons plans en matière d’équipement car avoir tout en double ou presque représente un coût certain.

Prévoir à l’avance l’équipement et l’aménagement de l’espace des futurs bébés permet de les accueillir sereinement y compris en cas d’accouchement avant terme.

Anne Vaneson-Bigorgne

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants