Ayo devient marraine des programmes d’éducation de l’UNICEF



Le Président de l’UNICEF France, Jacques Hintzy, a annoncé le 4 février 2009 que la chanteuse Ayo est nommée marraine de l’UNICEF pour promouvoir le droit à l’éducation pour tous les enfants du monde.

Pour l’artiste, maman d’un petit garçon de 3 ans, l’éducation est fondamentale. « L’éducation est une condition essentielle à l’épanouissement des enfants. Soutenir la cause des enfants, c’est très important pour moi. C’est quelque chose
que j’ai toujours présent à l’esprit, surtout depuis que je suis maman », déclare-t- elle. « Mon rôle social a évolué : Je ne suis plus l’enfant de mes parents mais chef de famille. Beaucoup de choses ont changé dans ma vie. Je suis plus mûre
et plus adulte. C’est aussi ce qui explique mon engagement aux côtés de l’UNICEF et l’envie de mettre ma notoriété au service de la cause des enfants ».

« L’UNICEF France se réjouit de compter à ses côtés une marraine, une chanteuse multiculturelle telle qu’Ayo, engagée dans la cause des enfants », affirme Jacques Hintzy.
Fille d’un père nigérian et d’une mère rom, Ayo a baigné dans un contexte musical sans frontières. Et la musique de cette artiste, signée en France par Polydor/Universal Records France, s’en ressent : tour à tour soul, folk, reggae ou afro-beat, elle s’apparente à une ballade à travers les cultures.

L’engagement d’Ayo va commencer par un voyage terrain au Maroc, du 25 février au 1er mars 2009 prochains, pour visiter le programme de coopération Maroc-UNICEF en faveur de l’éducation, soutenu par Clairefontaine depuis 3 ans et pour lequel le groupe a versé au total 680 000 euros. Ce programme, mené en collaboration étroite avec le gouvernement marocain, a pour but de lutter contre l’abandon scolaire, en particulier celui des filles, en s’appuyant sur les acteurs locaux (enseignants, parents, mais aussi inspecteurs d’académie et responsables locaux).

Depuis 2004, Clairefontaine a permis à l’Unicef la réhabilitation d’écoles, la formation de maîtres et la fourniture de matériel scolaire au Bangladesh, au Maroc ainsi qu’aux Philippines. Grâce au soutien de Clairefontaine, l’UNICEF développe également le programme « Jeunes Ambassadeurs » en France, qui implique les lycéens de 15 à 18 ans et promeut l’engagement des jeunes en faveur des droits de l’enfant et de la solidarité internationale.
Clairefontaine est heureux de voir s’investir une chanteuse telle qu’Ayo aux côtés de l’UNICEF et salue cet engagement qui permettra encore d’améliorer la scolarisation des enfants défavorisés, de mettre en œuvre des projets concrets en matière d’éducation, et de sensibiliser le public aux droits de l’enfant.

www.unicef.fr

* * *
À propos de l’UNICEF : L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le sida. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

Source : UNICEF




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !