Avant de partir au vert, méfiez-vous de la Méningo-Encéphalite à Tiques !rnUne brochure, un site internet et un numéro vert vous informent pour vous protéger des désagréments liés aux piqûres de tiques



Avec l’arrivée des beaux jours, la nature se réveille et donne envie de sorties au grand-air. Mais attention, lors de vos escapades avec vos enfants, méfiez-vous des morsures de tiques.
Indolores, elles peuvent pourtant être à l’origine de la Méningo-Encéphalite à Tiques (MET), une maladie virale rare mais qui peut s’avérer très grave. Une brochure d’information, un site internet www.tiques.fr et un numéro vert vous donnent des conseils pratiques avant de partir en ballade…
Attention aux morsures de tiques !

Dès le début du printemps, avec le retour des températures douces, les tiques prolifèrent à nouveau. … Les tiques sont des arthropodes qui vivent dans les bois et les endroits humides avec une végétation dense. « Elles se nourrissent du sang d’animaux sauvages (cervidés, rongeurs, oiseaux, reptiles, …) et domestiques,…mais aussi à l’occasion, de sang humain. Elles s’accrochent à leur peau pour prendre leur repas sanguin, avant de se laisser tomber au bout de quelques jours.», comme l’indique le Dr Catherine Goujon, Médecin référent pour les vaccinations et les conseils aux Voyageurs du Centre Médical de l’Institut Pasteur. On pourrait penser ces petites bêtes inoffensives, mais elles peuvent au contraire transmettre plusieurs maladies graves, dont la Méningo-Encéphalite à Tiques (MET), causée par un virus qui touche les centres nerveux.
La MET sévit sur une large zone qui s’étend sur pratiquement les 2/3 de l’Europe et de l’Asie.

« On en recense en France une dizaine de cas par an», rappelle le Dr Goujon. La MET évolue en 2 phases : les premiers symptômes sont anodins et ressemblent à ceux de la grippe (fièvre, courbatures). Après une rémission de quelques jours, peuvent survenir des signes neurologiques (céphalées, troubles de l’équilibre, troubles de conscience pouvant aller jusqu’au coma). Il n’existe pas de traitement spécifique, seulement un traitement symptomatique. La MET est mortelle dans 1 à 2 % des cas (jusqu’à 30% en Asie) et peut laisser des séquelles neuropsychiatriques (troubles de l’équilibre, tremblements, paralysies, difficultés de concentration,…) chez 20 % des personnes atteintes.

Heureusement, on peut se faire vacciner contre la MET, mais les tiques transmettent d’autres maladies contre lesquelles on ne dispose pas de vaccin actuellement, en particulier la maladie de Lyme, très répandue dans les régions tempérées et froides de l’hémisphère Nord. Il convient donc en premier lieu de se protéger contre les morsures de tiques.

Quelles précautions à prendre lors d’une sortie au grand air ?

« Faites attention lors de vos balades et randonnées en forêt à la belle saison » conseille le Dr Goujon. Quelques recommandations utiles :

§ Porter un chapeau, des vêtements couvrants, fermer le col de sa chemise, rentrer le bas du pantalon dans ses chaussettes et le T-shirt dans son pantalon.
§ Imprégner ses vêtements d’un produit insecticide et appliquer un produit répulsif (à base de DEET, d’IR 35 35 ou de citriodiol) sur les parties découvertes du corps.
§ Une fois rentré de la balade, se déshabiller et inspecter soigneusement toutes les parties du corps à la recherche d’une tique.
§ Retirer la tique à l’aide d’un crochet spécial, vendu en pharmacie. Il ne faut pas chercher à étouffer la tique (avec de l’éther ou un autre produit), car cela provoque une régurgitation de salive, qui augmente le risque de transmission du virus.

Des brochures d’information « Méfiez-vous des tiques » sont disponibles dans les pharmacies, cabinets médicaux et centres de vaccination, dans les boutiques du Vieux Campeur et à l’occasion du salon Destinations Nature (28 au 30 mars Paris – Porte de Versailles).
Vous pouvez également vous la procurer et retrouver des indications et conseils sur le site internet www.tiques.fr ou appeler le 0800 822 046

Dans quel cas se faire vacciner contre la MET ?

Calendrier vaccinal 2007
Avis du Haut Conseil de la Santé Publique relatif à la vaccination contre l’encéphalite à tiques
Le comité technique des vaccinations dans sa séance du 29 janvier 2004 a estimé, au vu des données présentées par l’Institut de veille sanitaire et par le Centre national de référence qu’il n’y avait pas lieu de recommander ce vaccin.
L’indication sera posée au cas par cas.
Calendrier vaccinal 2007. Avis du Haut Conseil de la Santé Publique. BEH 24 juillet 2007 / n°31-32
http://www.invs.sante.fr/beh/2007/31_32/beh_31_32_2007.pdf

Recommandations sanitaires pour les voyageurs
(BEH n°24/2007- www.invs.sante.fr/beh/2007/24):
Séjour en zone rurale (ou randonnée en forêt) en Europe centrale, orientale et du Nord, au printemps ou en été.

A propos de Baxter :
Baxter est une entreprise internationale de santé qui met à la disposition des professionnels de santé et de leurs patients des traitements pour des pathologies complexes, comme l’hémophilie, les déficits immunitaires, l’insuffisance rénale, le cancer et autres maladies chroniques. La Société apporte son expertise en matière de dispositifs médicaux, de médicaments et de biotechnologies pour contribuer à sauver des vies et améliorer de manière significative la vie des patients.

Source: Agence Ruder Finn au nom de Baxter




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants