Autonomie chez l’enfant : la méthode Pikler Loczy en 4 points


Vous maternez votre bébé depuis la grossesse, alors qu’il grandissait en vous. Vous l’aimez, vous le câlinez, le bercez, l’encouragez de la façon la plus naturelle qui soit : vous lui avez donné du lait, de l’amour, du respect et de la confiance en lui pour l’aider à grandir. Vous voulez tout faire pour l’aider à continuer à se construire et à devenir un adulte responsable, qui a confiance en lui, respectueux de lui-même, des autres et du monde qui l’entoure.

Maintenant que vous devez reprendre le travail, que vous avez besoin de le faire garder par quelqu’un d’autre. Si vous trouviez une structure d’accueil qui encourage cette autonomie en prenant soin de votre bébé comme vous le feriez vous-même ou presque ? Un accueil respectueux de l’enfant, de son besoin d’autonomie pour son bien-être et de son développement naturel auprès d’une personne de référence qui prend soin de lui à son rythme.

Car, savez-vous que son besoin d’autonomie est vital ? Une autonomie bienveillante, accompagnée, encouragée. Quand votre petit commence à parler, il veut « faire moi tout seul » : il veut explorer le monde à sa façon, se déplacer naturellement dans un environnement stimulant et c’est pourquoi il faut accompagner, encourager la « motricité libre » de ce petit qui découvre son corps et l’espace autour de lui.

Une méthode employée dans des micro-crèches pour favoriser l’autonomie des enfants

De plus en plus de parents veulent que leur bébé s’éveille dans un endroit qui va favoriser son développement, tout en respectant son autonomie et sa motricité libre pour être un bébé à l’aise avec son corps, mais aussi à l’aise dans le monde qui l’entoure. C’est la philosophie de certaines micro-crèches dont le projet pédagogique piklerien détaillé sur le site www.a-laube-des-sens.fr s’inspire des principes de la pédiatre hongroise Emmi Pikler. Elle a observé les nourrissons de l’après-guerre pour offrir aux tout-petits un environnement naturellement stimulant et les laisser grandir en intervenant le moins possible. Elle avait à l’époque créé un Institut pour les orphelins, rue Loczy à Budapest, d’où le nom de sa méthode Pikler-Loczy !
Cette méthode appliquée aujourd’hui dans ces crèches permet aussi de soutenir et de rassurer les parents dans leurs liens avec leur bébé. Un bébé qui évolue selon les principes d’Emmi Pikler va se construire de la façon la plus libre qui soit, sous le regard bienveillant de l’adulte de référence qui s’occupera de lui en accordant une attention toute particulière aux moments de soin comme le change.

Autonomie des enfants : les principes de la méthode Pikler-Loczy

Voici les clés de cette méthode pour un développement naturel, personnalisé et harmonieux des bébés pikleriens.

  • La motricité libre

On laisse Bébé évoluer à son rythme dans un endroit bienveillant et sécurisé, pensé spécialement pour lui. La motricité libre est la première clé essentielle d’un Bébé piklerien. On le laisse développer sa motricité de façon naturelle en le laissant, quand il est tout-petit, sur le dos sur un tapis ferme… Puis peu à peu il va développer ses compétences et découvrir par lui-même l’environnement qui l’entoure. L’adulte doit juste être là et s’émerveiller de voir Bébé découvrir le monde via la motricité libre pour l’aider à grandir naturellement et accueillir ses émotions.

  • Le lien avec la personne de référence

La pédagogie appliquée dans une structure comme les micro-crèches « A l’aube des sens » est d’accompagner un bébé selon les principes d’Emmi Pikler en respectant l’importance du lien entre Bébé et la personne de référence, c’est-à-dire l’assistante maternelle de la structure, qui va s’occuper de lui. On doit tenir compte du rythme de Bébé, de son histoire personnelle et de ses émotions propres pour un accompagnement le plus bienveillant possible. Bébé va développer une relation de confiance et se construire à son rythme grâce à cette personne.

La bienveillance est le pilier de son développement dans un cadre sain, apaisant, pensé pour lui, adapté à ses besoins avec la CNV (Communication Non Violente) comme pratique d’accompagnement de l’enfant.

  • L’importance du soin

C’est dans les moments quotidiens essentiels comme le change, la toilette et les repas que Bébé va remplir son réservoir affectif et puiser sa confiance en soi grâce aux soins bienveillants de l’adulte de référence qui lui explique chaque soin et le materne.

On doit s’adapter au rythme unique de l’enfant, tout en respectant aussi les recommandations bienveillantes des parents pour la continuité d’accompagnement des tout-petits entre le lieu d’accueil et la maison.

  • L’accueil des émotions

On pourrait ajouter un quatrième principe à respecter dans la méthode Pikler-Loczy que l’on retrouve dans chaque clé : l’accueil des émotions de l’enfant.

La méthode Pikler-Loczy est fondée sur le respect total du rythme du tout-petit et de sa motricité libre sous le regard bienveillant d’une personne référente qui prend de soin de lui pour l’aider à grandir devrait avoir de beaux jours devant elle pour l’épanouissement de tous les bébés.

Mélanie Schmidt-Ulmann

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants