Augustine, Puyfolaise avant sa naissance !



En voyage de presse au Puy du Fou, j’ai souhaité rencontrer l’un des 300 enfants qui participent bénévolement au spectacle qui a fait la renommée du Puy du Fou avant même la création du Parc : la Cinéscénie.

C’est alors que j’ai eu le plaisir de faire la connaissance d’Augustine (accompagnée de Nadège, sa maman), une adorable petite Puyfolaise (le nom donné aux bénévoles de la Cinéscénie) de 9 ans qui arbore un sourire permanent. Dans la famille d’Augustine, on est Puyfolaises de mère en filles ! Et des filles, Nadège en a 3 !

Lorsque vous demandez à Augustine, à quel âge elle a joué pour la première fois dans un spectacle de la Cinéscénie, elle vous répond avec un grand sourire « quand j’étais dans le ventre de maman ! ». Et la maman de confirmer qu’enceinte, elle a participé à la Cinéscénie, comme chaque année depuis 1998 (son mari a commencé en 1994).

L’été qui a suivi sa naissance, Augustine y a pris part dans les bras de sa maman, jusqu’à ce qu’elle soit en âge d’intégrer une « cabane d’enfants » dans le spectacle (à partir de 4 ans). Une année, elle a eu la surprise et le plaisir d’offrir le cadeau à la Reine qui passait en carrosse, rôle tenu par sa maman ce soir-là, mais Augustine l’ignorait !

Lorsque vous demandez à Augustine pourquoi elle participe à la Cinéscénie comme près des 3 000 bénévoles ? Elle vous répond sans hésitation « parce ce que ça me plait, parce que c’est amusant, parce que j’aime bien danser, parce que ça nous donne de la joie, parce que j’aime bien quand les spectateurs applaudissent ». Cette année, Augustine apparaît dans plusieurs scènes : les emblèmes, les arceaux, la messe. Les répétitions commencent au mois de janvier à raison d’un samedi par mois et sont suivies de 28 représentations pendant l’été.

C’est un plaisir pour elle. Le Puy du Fou c’est un peu son jardin. Elle y vient même lorsqu’elle ne joue pas. Parce que ça lui fait plaisir, mais également, parce que comme beaucoup d’autres enfants bénévoles, elle est inscrite à l’année dans des académies du Puy du Fou. En effet, pour les Puyfolais pas de queue au traditionnel forum de rentrée des associations : les enfants peuvent choisir plusieurs académies pour un montant symbolique. Aussi, quand les répétitions du futur spectacle commencent, c’est un peu comme si c’était la continuité de ce que les enfants ont appris durant l’année. Le Puy du Fou compte 24 académies « junior » auxquelles quelque 500 enfants (de 6 à 25 ans) participent d’octobre à avril et dont les meilleurs prendront un jour la relève des artistes et techniciens actuels. Et le choix est large : costume, théâtre, danse, dessin, enluminure, décors et accessoires, équitation, voltige équestre, photographie, vidéo, technique du spectacle, animalerie, flamenco, cascade…

Augustine pratique la danse classique depuis maintenant 3 ans. A la rentrée, elle s’inscrira également à la couture. L’une de ses sœurs fait de la cascade. Participer à une académie offre aussi la possibilité de partir en camp thématique : celui de cette année : la Renaissance… le thème de l’année 2014.

A voir son sourire quand elle vous en parle, nul doute que pour Augustine, Puy de Fou et plaisir ne font qu’un ! J’allais oublier, plus tard, Augustine souhaite devenir vétérinaire… au Puy du Fou !

 

 

 




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !