Association Theodora, des clowns pour nos enfants hospitalisés



Les premiers pas de Théodora…
Tout commence en 1993 lorsqu’André et Jean Poulie prennent la décision d’apporter un message d’espoir et de bonheur aux enfants hospitalisés, en mémoire de leur mère Théodora. Née en Suisse, dans le cadre d’une fondation, l’activité n’a depuis cessé de se développer.
Les premiers contacts entre la fondation Théodora Suisse et la France remontent à octobre 1999 lorsqu’une équipe de docteurs Rêves était venue rendre visite aux enfants hospitalisés de l’hôpital Flaubert.
L’association Théodora naît le 13 octobre 2000 et l’activité des docteurs Rêves s’étend aujourd’hui dans plus de 90 hôpitaux dans le monde entier.

Depuis la création de l’association Théodora, en France, une quinzaine de clowns interviennent dans une dizaine de services de médecine pédiatrique afin de rendre visite individuellement à 20 000 enfants connaissant des hospitalisations longues, des pathologies lourdes ou qui sont loin de leur famille.

La mission de l’association Théodora : donner des instants de bonheur aux enfants hospitalisés…
En partenariat avec l’hôpital, une équipe de comédiens, spécialement sélectionnés et formés pour travailler en milieu hospitalier, rencontre une après-midi par semaine ces enfants dans la souffrance physique et psychique. Ces visites sont offertes aussi bien pour l’hôpital que pour les petits patients.
Loin de leur environnement familial, de leurs habitudes, de leurs liens affectifs, les enfants perdent aussi l’insouciance de l’enfance, les docteurs Rêves les aident ainsi à retrouver leurs repères en leur délivrant un message d’espoir.

L’association Théodora c’est… 
. Une relation privilégiée entre un clown et un enfant
. Une visite individuelle, sans spectacle, avec un réel échange
. Une visite offerte aussi bien pour les petits patients que pour les hôpitaux
. Une formation de haut niveau des docteurs Rêves
. Une hygiène hospitalière entièrement respectée

Professions docteur Rêves
Docteur ratatouille, ficelle, pois chiche, côucôu… Chaque semaine, les enfants reçoivent la visite individuelle de l’un des quatorze docteurs Rêves.
Entre les soins, le passage des médecins et les repas, le petit patient attend avec impatience la visite du docteur Rêves, maquillé et revêtu d’un costume de clown dont les poches sont remplies de ballons à offrir.
Après avoir revêtu son gros nez rouge, son chapeau, son grand pantalon et ses grandes savates, la porte du vestiaire s’ouvre et les couloirs de l’hôpital s’emplissent alors de couleurs…Le silence fait naturellement place à la musique, aux rires…
Avec chaque enfant, le docteur Rêves improvise, il ne donne pas un spectacle, il essaie simplement d’aider l’enfant à s’évader quelques instants de l’univers de sa maladie, le petit patient vit alors un moment unique, rien que pour lui…
Silence ou éclats de rire, chaque docteur Rêves a son rituel pour faire renaître le personnage qu’il a crée pour les enfants…

Un partenariat avec l’hôpital
Une formation sur-mesure…
L’association Théodora travaille en étroite concertation avec les équipes médicales et soignantes. Un programme de formation sur-mesure permet aux futurs docteurs Rêves de mieux comprendre la situation particulière de l’enfant hospitalisé, le rôle des médecins et des soignants, mais aussi de faire l’apprentissage des bons et des mauvais gestes ainsi que des règles d’hygiène hospitalière.
Afin d’assurer la formation initiale et continue des docteurs Rêves, l’association Théodora a mis en place un partenariat avec un Institut de Formation en Soins Infirmiers. Chaque nouveau docteur Rêves suit donc 32 heures de formation théorique, entrecoupées de 16 visites à l’hôpital, d’abord en tant qu’observateur puis comme stagiaire.
L’équipe des docteurs Rêves se retrouve également deux fois par an pour des sessions de formation continue sur des thèmes artistiques, infirmiers, médicaux ou
psychologiques afin d’enrichir leur jeu et apporter la meilleure aide qu’il soit aux petits patients. Ils se retrouvent aussi quatre fois par an pour une supervision psychologique afin d’échanger sur la pratique de leur activité en présence d’un psychologue.

Avant chacune de ses visites, le docteur Rêves rencontre toujours le personnel soignant pour connaître l’état d’esprit du service, avoir la liste des enfants à visiter et connaître les normes d’hygiène à respecter.

A ce jour trois hôpitaux accueillent chaque semaine les docteurs rêves…
L’hôpital Robert Debré à Paris, depuis 2001
Le centre Hospitalier Universitaire de Nice – Hôpital de l’Archet II, depuis 2002
Le centre Hospitalier de Compiègne, depuis 2002

Financement de l’association

Comme toutes les organisations inities par la Fondation Théodora (Suisse), l’association a pour objectif de devenir autonome financièrement et d’assurer ainsi les conditions de sa pérennité.
L’association Théodora est, par conséquent, exclusivement financée par la générosité de donateurs privés et d’entreprises afin d’offrir les visites des docteurs Rêves aux enfants ainsi qu’aux hôpitaux, qui ne sont jamais mis à contribution financière.

Source: SC Conseil au nom de l’association Theodora




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants