Arts & Enfance s’ouvre au mécénat pour développer ses actions.



Persuadée que l’art favorise le développement psychologique et émotionnel de l’enfant, qu’il l’aide à appréhender son environnement et qu’il contribue à limiter la précarisation ou la souffrance – qu’elle résulte de la maladie, de la pauvreté ou de l’éclatement de la cellule familiale – l’association Arts & Enfance associe l’art à des actions destinées à l’enfance en difficulté.

Elle organise des ateliers d’art hebdomadaires d’1h30 au sein de plusieurs hôpitaux (comme le centre de lutte contre le cancer Léon Bérard, l’hôpital Femme mère enfant à Bron, l’établissement pour enfants polyhandicapés la Fougeraie oule centre médico-chirurgical de réadaptation des Massues), ainsi que dans des maisons d’enfants (comme Plein soleil qui accueille des enfants en difficulté, le centre de protection de mineurs en danger les Alizés, ou la Maisonnée, centre de soins pédiatriques en alternative à l’hospitalisation).

Quatre artistes animent déjà des ateliers d’art plastique ; une psychologue clinicienne travaillera bientôt à partir des contes et un art-thérapeute à partir d’ateliers de théâtre et de clown.

De plus en plus sollicitée par de nombreux établissements médico-sociaux, Arts & Enfance compte aujourd’hui sur le mécénat pour pouvoir poursuivre ses actions.

En matière de mécénat artistique, elle espère notamment convaincre des artistes susceptibles d’intervenir auprès des enfants en animant bénévolement de nouveaux ateliers.

Elle souhaite développer aussi des partenariats avec des artistes qui lui accorderaient une part des bénéfices réalisés sur certains de leurs projets artistiques.

A titre d’exemple, Mademoiselle Balladin a décidé de reverser à Arts & Enfance la totalité du produit de la vente de son album Irrésolue. Par souci de simplicité et de transparence, le disque n’est d’ailleurs disponible qu’auprès de l’association (chèque de 15€ à l’ordre d’Arts & Enfance, frais de port gratuits).

Arts & Enfance lance également une campagne d’appel au mécénat d’entreprise.

Sachant qu’un atelier hebdomadaire d’1h30 requiert environ 3000€ par an, elle pense séduire quelques mécènes désireux de mettre en avant leur engagement sociétal et de renforcer la cohésion et la fierté d’appartenance de leurs équipes internes, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux (cf. la Loi Aillagon du 1er août 2003 qui prévoit une déduction de 60% des dons, dans la limite de 5% du chiffre d’affaires H.T.).

Espérons que la crise et les mesures d’austérité ne décevront pas les attentes des établissements médico-sociaux, ni les besoins d’enfants vulnérables…

Arts & Enfance
Association loi 1901
23 rue Royale – 69001 Lyon
06 67 89 15 08
artsetenfance@hotmail.fr
www.artsetenfance.org




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !