Adem, de prince à roi des toupies Beyblade ?


Adem Mehloul, champion de France de toupies Beyblade représentera la France aux côtés de 23 autres participants de nationalités différentes samedi 3 novembre 2018 à l’occasion du championnat du monde.

Ce jeune garçon de 9 ans, qui pour sa première participation à une compétition, a été sacré champion de France le 14 avril dernier lors de la finale du championnat de France qui s’est tenue à Lyon pendant la 1ère édition de Kidexpo dans la capitale des Gaules, a commencé à jouer aux toupies à l’âge de 5 ans.

C’est Mounir, son papa, qui lui a fait la surprise de l’inscrire au championnat de France qui s’est déroulé à Lyon. Et il a bien fait puisque Adem a gagné !

Une passion qui a commencé tôt

Pour parvenir au sommet de sa technique et de sa maîtrise, Adem a commencé à jouer aux toupies à l’âge de 5 ans. Sa passion lui est venue du dessin animé Beyblade, produit par Nelvana, qu’il regardait à la télévision.
Très soigneux de son jouet fétiche, il ne joue plus avec dans la cour de récréation car cela abîme les pointes de ses toupies. Il préfère les faires tourner chez lui. Pour autant, il ne se contente pas de lancer des toupies, Adem pratique également la natation, l’athlétisme et joue aussi au foot sans oublier de lire des bandes dessinées et des mangas !

Quel est le but du jeu ? 

Il faut réussir à faire un « burst » pour gagner. Pour les néophytes, Adem précise que cela consiste à « faire exploser la toupie adverse », l’autre possibilité est « que la rotation de la toupie dure le plus longtemps ou éjecte celle de l’adversaire de l’arène. »

En route pour le championnat du monde !

Samedi 3 novembre, jour de la finale du championnat du Monde qui a lieu tous les 5 ans et se tient cette année en France sur la scène de Kidexpo à Paris, il va tenter de de décrocher le titre suprême face aux 23 autres concurrents âgés de 8 à 13 ans.

Pour cette ultime étape vers le titre mondial, il se prépare « en testant des combos » et il s’entraine « avec les conseils de Storm, Light et Ryuk Shinigami. »

Bien qu’il se mette beaucoup de pression, son souhait est de s’amuser avant tout et s’il le peut de gagner cette belle aventure pour laquelle il peaufine ses techniques.

Comment devient-on champion ?

La toupie Beyblade se compose de trois parties qu’il faut assembler pour réussir à avoir la toupie la plus forte. Et Adem d’expliquer les différents types de toupies « attaque, endurance, défense et équilibre ». Il ajoute que « chaque type a une faiblesse » et cite en exemple que « l’endurante est faible en attaque. » Selon lui, pour devenir un as des toupies, il faut « un bon lancer, avoir sa propre stratégie, savoir gérer son stress et respecter ses adversaires. » Un bel état d’esprit pour un enfant de 9 ans !

Lorsqu’on lui demande quelle toupie il choisirait pour gagner, il répond que « cela dépend de la toupie de l’adversaire. Sans combo je prendrai Caynox et avec combo Spryzen Requiem. » En attendant la finale, il s’entraîne avec l’arène homologuée pour ce Mondial et qu’il a reçu tout droit des Etats-Unis de la part de la marque Hasbro, fabricant Beyblade.

Pour en savoir plus sur ses secrets techniques, il faut venir le voir et le soutenir samedi 3 novembre comme le font déjà Inès et Mounir, ses parents, Lina sa petite sœur et Yousr sa cousine !

Alors « 3, 2, 1… hypervitesse » et que « ta toupie touche les cieux » le 3 novembre Adem !

Anne Vaneson-Bigorgne



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants