A NE PAS MANQUER FÊTE DES ANIMAUX SAUVAGES PARC BOUTISSAINT JEUDI 15 AOUT 2013 – YONNE rn



Une grande fête champêtre en l’honneur des animaux sauvages et des forêts :
L’édition 2013 de la Fête de la forêt sauvage : un événement inimitable dans l’histoire du parc de BOUTISSAINT !
Envie de participer en famille à un événement unique en France, pour le 15 août ? Direction la Bourgogne, en Puisaye, au Parc de Boutissaint.

Dans ce parc de 400 ha où vivent en liberté 350 cerfs, biches et autres daims, sont prévues toute la journée, de nombreuses animations nature pour les grands et les petits.

Objectif : découvrir les grands animaux sauvages de nos forêts, les traditions de la chasse à courre, s’initier au tir à l’arc, apprécier la démonstration de recherche par des chiens de sang, admirer la rétrospective de vénerie, sans oublier la découverte du parc animalier.

De 14h à 16h30 Le concours de recensement des animaux : une manifestation unique en son genre.
En cette journée particulière, le recensement des animaux est effectué. Pour cela, un rabat est organisé auquel les visiteurs sont associés. Une fiche de relevé est distribuée à tous et permet d’inscrire le nombre d’animaux vus par les visiteurs. Le gagnant est la personne qui aura trouvé le chiffre le plus proche de la moyenne établie du nombre des animaux vus.
• Pour voir les animaux, les visiteurs peuvent devenir des « rabatteurs occasionnels » et ont le choix : s’embusquer sur une partie du territoire, bien à l’abri des regards des animaux, et attendre, sans se faire remarquer, le passage magique des grands cerfs et daims ;
• Parcourir les bois et se déplacer de parcelles en parcelles pour, non plus attendre, mais provoquer la rencontre avec les grands animaux sauvages.

La Fête du 15 août : une tradition depuis 40 ans …

Crée en 1969, le parc naturel de Boutissaint organise chaque été depuis 1970 une grande fête champêtre, célébrant la nature et les animaux sauvages de nos forêts européennes.
D’abord connue sous le nom de « Fête de la chasse », son concept était simple : initier le grand public aux traditions de la chasse à courre.
Plus tard, une nouvelle dimension est venue se greffer à cette fête estivale : partager avec les visiteurs des valeurs écologiques, liées à la préservation de l’équilibre entre densité animale et forestière. La journée était alors rythmée par des démonstrations diverses et des animations de plein-air (tir à l’arc, déjeuner champêtre et ball-trap).A partir de 2002, la fête prend un visage nouveau et change d’appellation en devenant la « Fête de la forêt sauvage » et de nouvelles animations voient le jour : fauconnerie, déterrage et spectacles équestre




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants